Alors, à quoi ressemble un orgasme masculin? Les orgasmes diffèrent-ils considérablement entre les sexes? Dans notre recherche pour savoir ce qui se passe exactement dans la tête et le corps d'un homme pendant les rapports sexuels, nous avons d'abord examiné ce que nous savons déjà:

Pour commencer, l'orgasme masculin est considérablement plus court, plus intense et ne peut généralement être ressenti qu'une seule fois au cours d'une même session sexuelle. Les femmes à l'envers, si elles sont correctement stimulées, peuvent faire apparaître une série d'orgasmes avec peu de période de récupération. Deuxièmement, l'orgasme masculin déclenche une ruée d'hormones somnolentes - norépinéphrine, sérotonine, ocytocine, vasopressine, oxyde nictrique et hormone prolactine - ce qui rend pratiquement impossible pour les hommes de ne pas se sentir somnolent après un rapport sexuel.

Mais à quoi ressemble exactement un orgasme masculin, nous nous demandons. Pour le savoir, nous avons demandé à quelques individus véritablement propriétaires de pénis s'ils pouvaient le mettre en mots qui convoitaient cinq secondes de bonheur orgasmique. Qu'avons-nous trouvé? La question était carrément difficile. Demander aux hommes d'expliquer l'orgasme masculin revenait à leur faire décrire la couleur orange. Quoi qu'il en soit, nous avons réussi à cerner quelques vérités.



1. Le cerveau s'arrête, puis un moment de clarté apparaît.

Andrew, un programmeur informatique de 30 ans, a déclaré que pendant les relations sexuelles, il était dans un état robotique de transe. Alors qu'il est physiquement là, son esprit erre dans de profondes forêts cornées, qui, si on les interroge, sont tout aussi éphémères et difficiles à expliquer que l'orgasme lui-même, mais après son arrivée? «Tout a du sens pendant une fraction de seconde. Comme si je voyais les choses clairement pour la première fois. Pour moi, c'est la chose la plus puissante à propos de l'orgasme, les moments suivants. »

relations de poèmes de seconde chance

2. C’est un sentiment de transmettre «l’énergie».

Adam, un scénographe de 27 ans, dit que ses orgasmes sont différents selon qu'il se masturbe ou qu'il a des relations sexuelles. La masturbation pour lui se traduit par un orgasme par nécessité, mais quand il entre dans une femme, il l'explique comme presque spirituel. 'J'ai l'impression de transmettre le cœur de mon âme à quelqu'un', a-t-il déclaré. Quand nous avons pensé qu'il ne pouvait pas être sérieux, il a conclu: «ne pas être ringard, mais c'est comme partager votre énergie avec quelqu'un. Être si proche de quelqu'un pendant une période très vulnérable. »

3. L'intensité varie en fonction de la durée de sa tenue.

Paul, un acteur de 23 ans, a déclaré que ses moments culminants les plus intenses et les plus bouleversants se produisaient après avoir atteint le bord et avoir tenu quelques fois. 'Il y a une différence entre se laisser aller lorsque l'on ressent la première envie et se mettre au défi de tenir le coup. Je suis un million de fois plus épuisé après avoir arrêté et continué. '



4. Les femmes sont en effet plus longues - et peut-être mieux.

Wes, un rédacteur publicitaire de 26 ans, réitère le fait déjà connu que l'orgasme masculin est intrinsèquement plus court que celui d'une femme. Cela ne semble pas non plus aussi euphorique. «Ma copine semble éprouver son orgasme dans des vagues persistantes. La nôtre n'est pas comme ça. Nous avons un éclat très intense de 3 à 5 secondes, si cela, puis notre corps tout entier devient engourdi. Ça fait du bien, mais j'ai l'impression que les siens sont meilleurs. »